Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La république des lettres

Lettres, livres & littérature

Partager

Conférence de Jean-François Vernay : L’intelligence empathique : l’expérience de l’altérité en pédagogie

La république des lettres —
Conférence de Jean-François Vernay : L’intelligence empathique : l’expérience de l’altérité en pédagogie

Avant toute chose je remercie très chaleureusement les Professeurs Rosyln Arnold, Laurent Jenny et Pierre-Louis Patoine, les didacticiennes Monique Desault et Véronique Larrivé, mon collègue Pascal Jeandel et Ivan Zupancic pour leur précieuse coopération.

Le système éducatif calédonien à l’heure du destin commun

Intervention le vendredi 6 novembre 2015, 10h30, Session 1 : Amphi 250 de l’UNC, Université de la Nouvelle-Calédonie.

THEME 3: « L’école, creuset d’un vivre ensemble calédonien » a pour objectif de réfléchir à tout ce qui peut permettre de fortifier un sentiment d’appartenance commune entre tous les élèves au sein des établissements scolaires, notamment en ce qui concerne l’acceptation de la diversité.

TITRE: L’intelligence empathique : l’expérience de l’altérité en pédagogie.

Synopsis:

L’auteur de Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris : Complicités, 2013) propose de traiter de l’intelligence empathique en tant qu’expérience de l’altérité en pédagogie.

L’empathie qui se définit classiquement et succinctement comme la“faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent” (Le Larousse) fait l’objet de nombreuses recherches dans les champs littéraire et pédagogique, notamment depuis ces dix dernières années grâce au renouveau des émotions promu par les neurosciences et les sciences cognitives. Par la prise en compte de ce tournant affectif, le système éducatif néo-calédonien pourrait tirer grand bénéfice des vertus multiples de l’intelligence empathique, tant au sein de la classe que de l’établissement.

À l’heure du “destin commun” et du vivre ensemble où les établissements scolaires s’évertuent à construire l’excellence à partir des différences – le Lycée Jules Garnier en a même fait son slogan ! –, l’expérience de l’altérité en pédagogie s’impose comme une pratique incontournable.

Au travers de cette communication, Jean-François Vernay analysera les bons usages de l’intelligence empathique dans diverses pratiques pédagogiques dont certaines sont potentiellement aptes à la développer, puis exposera le rôle salvateur que l’intelligence empathique peut avoir au sein de l’établissement à plusieurs niveaux, avant de pouvoir envisager sa place dans la diversité des publics scolaires en Nouvelle-Calédonie.

______________________________________________________________________________

“Transmettre le goût de lire c’est aussi communiquer « le plaisir du texte » – un privilège du fait littéraire qui doit s’entendre comme la revanche de la littérature sur les sciences ! –, voire accéder à la « jouissance du texte » (Roland Barthes) qui « constitue un rempart contre la banalisation de la littérature et sa réduction à un simple objet de consommation culturelle ». J’inclinerais à croire que le ravissement n’est pas uniquement imputable à l’esthétique double du texte, à savoir les esthétiques visuelle, liée à l’imagerie descriptive, et auditive, que l’on perçoit grâce à l’euphonie du verbe. On comprend pourquoi Gustave Flaubert s’imposait l’épreuve du gueuloir ! Mais la séduction opère aussi par l’esprit, raison pour laquelle il importe de valoriser les connexions sous-jacentes au texte qui stimulent les capacités du lecteur à établir des correspondances, à entrevoir les réseaux d’idées qu’il libère.”

Jean-François Vernay, Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris: Complicités, 2013), p. 38.

______________________________________________________________________________

Dr. Jean-François Vernay is a bilingual writer and teacher with a doctorate in literature. His literary monograph When Fiction meets Emotions: A New Approach to Interpretation, was originally published in French as Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris: Complicités, 2013), and shortlisted in Paris for the Prix littéraire du Savoir et de la Recherche 2014 (Literary Prize for Knowledge and Research). Dr Vernay has also written a survey book of Australian literature, Panorama du roman australien des origines à nos jours, Paris: Hermann, 2009 (which is in its fourth edition and now also available as an e-book), soon to be released in Australia as A Brief Take on the Australian Novel (2015/16). Back in 2007, he published his first academic monograph: Water from the Moon: Illusion and Reality in the Works of Australian Novelist Christopher Koch (Amherst: Cambria Press). A Guest Editor for Cercles: Revue pluridisciplinaire du monde anglophone (France) and for Antipodes: A Global Journal of Australian/New Zealand Literature (USA), Vernay has also published 17 peer-reviewed articles on literary topics. His latest article was published last year: “The Truth About Fiction as Possible Worlds.” Journal of Language, Literature and Culture 61:2, August 2014, 133-141.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article