Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La république des lettres

Lettres, livres & littérature

Partager

Critique de « UN DOUX PETIT RÊVEUR »

La république des lettres —
Critique de « UN DOUX PETIT RÊVEUR »

JEAN-FRANÇOIS VERNAY, « UN DOUX PETIT RÊVEUR »

Jean-François Vernay nous amène à la décou­verte de la Nouvelle-Calédonie avec son livre « Un doux petit rêveur ». Entre réalité et fiction le lecteur s’attache à cet enfant d’à peine 7 ans, ti­raillé entre la solitude et une imagination débor­dante. Plus une nouvelle qu’un roman, l’histoire est basée sur les rêveries étranges d’un enfant solitaire. Mère frivole, père absent, un bout de ficelle comme unique compagnon, ce petit gar­çon raconte l’isolement de son île natale où les questionnements identitaires sont nombreux.

Les talents d’auteur de l’écrivain J-F Vernay nous offrent de nombreuses métaphores, mise en abyme et descriptions détaillées qui laissent ainsi libre court à notre imagination.

L’ambiguïté de ce nouveau livre engendre di­verses interprétations propres au lecteur et nous permet de s’immiscer plus intimement dans la vie du personnage.

Il m’a néanmoins fallu une relecture pour com­prendre ce qui m’avait quelque peu échappé et cette deuxième découverte n’a été que source de délectation.

Entre informations, intimité et représentation onirique, cet auteur amoureux de littérature nous fait découvrir son univers et insiste sur la faille que l’on porte en nous. A chacun d’en tirer sa conclusion ! Je vous laisse le loisir de décou­vrir ce livre sans se fier à son étonnante légèreté, qui se veut fort en significations.

Marion Durand dans la revue urbaine NOUSMAISAH 21, voir en page 10. Lien infra

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article