Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La république des lettres

Lettres, livres & littérature

Partager

Echo de "Un doux petit rêveur" dans la presse nationale

La république des lettres —

Bertrand Deckers , « AU RAYON LIVRES: Du sexe, des statistiques et des rêves », Têtu 187, avril 2013

Ce mois-ci, aux rayons livres gay, deux garçons sous une tente; une étude sur l'homosexualité à la fois inquiétante et optimiste, et un conte couleur bleu de mer. A vous de choisir...

UN DOUX PETIT RÊVEUR

Au cœur de sa presqu'île, Benjamin, sept ans, rêve de gagner la terre. Il a un ami, Fil. Chacun se raconte des histoires incroyables, des histoires qui, pourtant, n'émerveillent pas l'autre. D'emblée, ce récit mi apologue mi conte pour enfants fait surgir des voix étonnantes : celles d'un chat polyglotte - il dévore les langues des touristes imprudents -; d'une souris hydrophobe ; d'un escargot philosophe...

Calédonien de naissance, l'auteur réussit avec brio, majesté, les descriptions de son île purement fictionnelle. Mais il serait injuste, trop réducteur, de ramener un tel talent à la retranscription d'un décor, aussi éblouissant soit-il. Jean-François Vernay est un homme de mots, un auteur qui manie magistralement les styles, s'amuse à perdre, à éblouir le lecteur. Son monde qui ressemble tellement à l'enfance bascule parfois dans une réalité atroce, un monde plus vrai que vrai. En dire plus serait en dire trop. Au cœur de ce récit faussement léger, l'ambiguïté est partout, les pistes de lecture infinies. Il y a mille interprétations. Bien plus encore. À vous de trouver celle qui va vous parler. Vous bouleverser ( ?)

Notre avis : Une écriture incroyablement diluée, un style couleur bleu de mer. Très interpellant !

Un doux petit rêveur
Jean-François Vernay
Éditions Les 2 Encres
70 pages - 10,
50 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article