Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La république des lettres

Lettres, livres & littérature

Partager

Critique: Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk

La république des lettres —
Critique: Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk

Bonjour,

Je vous signale la parution de ma recension de :

Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk, Lyon, ENS Éditions, coll. « Signes », 2015, 280 p.

Référence papier
Jean-François Vernay, « Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk », Lidil, 53 | 2016, 206-209.


Référence électronique
Jean-François Vernay, « Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk », Lidil [En ligne], 53 | 2016, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 09 juin 2016. URL : http://lidil.revues.org/4012

Bonne lecture, JFV

Extrait:

Suite à la valorisation des émotions qui s’appuie notamment sur les thèses neuroscientifiques d’Antonio Damasio, il a fallu attendre près de deux décennies afin que de nouvelles approches didactiques soient pensées pour intégrer cette révolution. Depuis 2013, du côté de la didactique française, on compte l’approche psycholittéraire que j’évoque dans Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris, Complicités, 2013), l’investigation philosophique de Jean-Marie Shaeffer dans L’expérience esthétique (Paris, Gallimard, 2015) et la récente monographie de Pierre-Louis Patoine, Corps/texte. Pour une théorie de la lecture empathique. Cooper, Danielewski, Frey, Palahniuk (Lyon, ENS Éditions, 2015), un ouvrage qui alterne théorie et pratique au travers des œuvres de quatre auteurs de la littérature américaine contemporaine : Denis Cooper (né en 1953), Mark Danielewski (né en 1966), James Frey (né en 1969) et Chuck Palahniuk (né en 1962).

Lire la suite

Parution LIDIL: Revue de linguistique et de didactique des langues

La république des lettres —
Parution LIDIL: Revue de linguistique et de didactique des langues

53 | 2016 Phraséologie et genres de discours

Patrons, motifs, routines

Sous la direction de Frédérique Sitri et Agnès Tutin

220 p. - 16 €

ISBN 978-2-84310-326-1

Depuis quelques années, un certain nombre de travaux en linguistique s’intéressent à des séquences préfabriquées, sortes de « prêts à écrire », qui sur le plan formel constituent des objets phraséologiques plus larges que les expressions figées classiques et qui sur le plan fonctionnel peuvent être mises en relation avec les caractéristiques du genre discursif dans lequel elles apparaissent. L’objectif du volume est double. Il vise d’un côté à revenir sur les méthodes propres à mettre en évidence de telles séquences dans les corpus — en exploitant les ressources de l’outillage informatique — et d’autre part à creuser la relation que ces routines entretiennent avec les genres dans lesquelles elles apparaissent.

L’ouvrage comprend 6 contributions, qui viennent de la terminologie, de l’analyse du discours, de la stylistique, de la phraséologie et croisent le plus souvent l’expertise dans ces disciplines avec celle de spécialistes de la linguistique de corpus et du TAL (Traitement automatique des langues). Elles portent sur des genres relevant de la sphère politique (vœux présidentiels), professionnelle (comptes rendus de bilan orthophonique, rapports éducatifs, articles scientifiques) ou littéraire (roman policier ou de science fiction, roman sentimental). Elles témoignent de la vitalité de ce champ de recherche encore émergent.

REMERCIEMENTS
Ont été sollicités pour évaluer les articles de ce numéro thématique :
Catherine Bolly, Cristelle Cavalla, Thierry Charnois, Bertrand Daunay, Pierre Fiala, Francis Grossmann, Alice Krieg-Planque, Dominique Legallois, Dominique Longree, Damon Mayaffre, Sylvie Mellet, Agnès Millet, Iva Novakova, Jean-Christophe Pellat, Christian Surcouf, Marie Veniard.

Et pour la rubrique Varia :
Catherine Boré, Catherine Carras, Gregory Furmaniak, Daniel Gaonac’h, Paul Larreya, Véronique Paolacci, Carl Vetters.

Lire la suite

Le roman peut-il nous rendre meilleurs ? de Jean-Baptiste Mathieu

La république des lettres —

Tant sur les bords orientaux qu'occidentaux de l'Atlantique (nord), la question de la valeur, ou de l'intérêt, de la littérature — et, corrélativement, de sa lecture et de son étude — est dans l'air. De ce côté-ci du grand océan, un professeur nouvellement élu au Collège de France intitule sa leçon inaugurale La Littérature, pour quoi faire ? (il s'agit bien entendu d'Antoine Compagnon)1 ; un cofondateur de Poétique, dans un essai intitulé La Littérature en péril, juge sévèrement l'orientation formaliste de l'enseignement des lettres au lycée et son oubli de la dimension existentielle de la littérature (on aura reconnu Tzvetan Todorov — dont l'œuvre a depuis fort longtemps pris ses distances avec le formalisme)2. De l'autre côté du grand océan, une philosophe de premier plan (Martha Nussbaum) consacre tout ou partie de trois livres importants, Love's Knowledge, Cultivating Humanity et Upheavals of Thought, à la contribution morale de la littérature3. On aura garde d'omettre, pour finir, la merveilleuse histoire morale du roman d'un grand navigateur transatlantique (Thomas Pavel), intitulée La Pensée du roman4.

Lire la suite

ARCHIVES: Interview with Jean-François Vernay, conducted by Brian Feinblum

La république des lettres —
ARCHIVES: Interview with Jean-François Vernay, conducted by Brian Feinblum

What type of books do you write?


I started writing nonfiction books because I wanted to experience a theoretical approach to literature, and so I specialised in Australian fiction. My first book, Water from the Moon: Illusion and Reality in the Works of Australian Novelist Christopher Koch, is a monograph on a talented Tasmanian writer and my second book sells as a potted literary history of Australian fiction. A Brief Take on The Australian Novel (Wakefield Press, 2016) was translated by Dr. Marie Ramsland while I was working on my first fiction piece.

What is your newest book about?


There are two latest books which are companion pieces: a short fable and a literary essay. The fable, Un Doux petit rêveur, which came out last September, is the story of seven-year-old Benjamin, penned up in what American sociologist Erving Goffman calls “a total institution”. He has a friend – Fil, and the two tell each other incredible stories which fail to satisfy their need for wonder. Deep within his peninsula, the marooned child whiles the time away by embarking on mysterious adventures and – as the story unfolds – the reader realizes that something is not quite right with them. It’s a modern fairy tale about how incognizance and exclusion seem to be the instinctual responses and the easy way out to the difficulties we face in life.
Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature, was published in March and is currently under translation by Dr. Carolyne Lee. It mainly deals with the way we generally tend to repress emotions in the process of reading and assessing books, which is a paradox because literature is all about feelings and subjectivity. I’m very pleased that this essay has just been longlisted for a Paris-based literary award:

What inspired you to write it?

I write about things that in my eyes deserve attention, things which are either neglected, disregarded, or simply ignored in life. Christopher Koch was a neglected writer in Australian academia when I first undertook my research on him. Then I realized that Australian fiction had little visibility in French-speaking countries and so my potted literary history Panorama du roman australien des origines à nos jours (Paris: Hermann, 2009) brought some awareness to the subject. My French fable, which translates as A Sweet Little Dreamer (2012), was originally meant to sensitize the general punter to autism and other predicaments that ostracize people while my latest literary essay is written as a plea (plaidoyer, in French) to encourage readers to embrace literature – which I regard to be the pap of life, for without imagination and ideas our civilisation would be extinct – at a time when less and less people allow their lives to be enriched by these unmaterialistic values. I want my books to be useful above all. They are not published to serve an attention-seeking ego. They are published to assist people in developing an inquisitive mind and reaching a state of awareness that will hopefully benefit society at large.


What is the writing process like for you?

The writing process, as I see it, is thoroughly discussed in Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en literature (2013). If you read French, I will encourage you to check this reference; if not, you might need to wait until the translation finds a publisher.

What did you do before you became an author?


I was a student.

How does it feel to be a published author?


Nothing special, it’s just part of the process of how the book will reach its readers. But if you’d ask me how it feels to make a positive difference in someone’s life, I’d say it’s the greatest reward a writer can get. Perhaps someone will take a fresher look at things, perhaps someone has loved the story I wrote or the way it was written, perhaps someone will take up a cause, etc. Who knows? These are the precious little rewards you get when you are published.

Any advice for struggling writers?


Keep your nose to the grindstone, vest your story with meaning and feelings, and believe in yourself.

Where do you see book publishing heading?


Let’s hope in the right eco-friendly direction.

Source: Brian Feinblum, “Interview With Author Jean-François Vernay”, 23/09/2013, online.

Postcript: Since the publication of this Interview, the translation of Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature has indeed found a publisher. The Seduction of Fiction: A Plea for Putting Emotions Back into Literary Interpretation (New York: Palgrave Macmillan) will be published in August 2016 as part of the Palgrave Studies in Affect Theory and Literary Criticism Series. See web link below

Lire la suite

Public Talk in Adelaide: A French View on Australian Novels

La république des lettres —
Public Talk in Adelaide: A French View on Australian Novels

University of Adelaide public lecture with Q & As / conférence publique à l'Université d'Adélaïde suivie d'un débat. Napier 209 Lecture Theatre 18 h10-20h10 : Tout public 6:10 PM-8:10 PM/ Audience: All welcome. Co-speaker: Nicolas Fargues.

Topic: A French View on Australian Novels

Meet accomplished writers Jean-François Vernay & Nicolas Fargues direct from the Sydney's Writers' Festival.

JEAN-FRANCOIS VERNAY'S first monograph, Water from the Moon: Illusion and Reality in the Works of Australian Novelist Christopher Koch (Cambria Press), came out in 2007. The translations of his latest books will be released in 2016 as A Brief Take on the Australian Novel (Wakefield Press) and The Seduction of Fiction: A Plea for Putting Emotions Back into Literary Interpretation (New York/ London: Palgrave Macmillan), as part of the Palgrave Studies in Affect Theory and Literary Criticism Series.

With a Prix Goncourt nomination in 2015 for his latest novel “Au pays du P'tit”, NICOLAS FARGUES comes straight from Wellington, New Zealand, where he is the French writer in residence at Randell Cottage Writers Trust. He has written ten books, including “I was behind you”, published by Pushkin Press, London and translated into fifteen different languages.

Both successful authors, Jean-Francois Vernay and Nicolas Fargues share the same passion for writing and travelling.

The ALLIANCE FRANCAISE D'ADELAIDE and THE UNIVERSITY OF ADELAIDE welcome both authors to Adelaide.

The presentation will be in ENGLISH.

LOCATION: Lecture Theatre 209, Napier Building, University of Adelaide.
See page 2 of map: https://www.adelaide.edu.au/campuses/mapscurrent/north_terrace.pdf

Lire la suite

Review of A Brief Take on the Australian Novel

La république des lettres —
Review of A Brief Take on the Australian Novel

What we’re reading: Cassandra Clare, Yangsze Choo and Jean-François Vernay

6 MAY 2016

Each week we bring you a sample of the books we’re reading, the films we’re watching, the television shows we’re hooked on or the music we’re loving.

Mike Shuttleworth is reading A Brief Take on the Australian Novel by Jean-François Vernay

The French writer and academic Jean-François Vernay has done a tremendous service to Australian readers and writers.

A Brief Take on the Australian Novel gives us a brisk 200 year tour of the preoccupations and patterns of Australian writing. Jean François might be French in origin but fear not, dear reader: his synoptic account of our literary past and present does not come draped in post-post-early-for-Christmas theorising. What the book will do is to show us again our literary origins as the prominent, the neglected, the forgotten and the unfashionable books are dusted off and shown in a new light. Although I sorely wish Jean François' book existed when I studied Australian literature at university, his brief take is much more than a undergraduate primer. A Brief Take on the Australian Novel will open up new reading choices and shows in a lively, engaged manner the diversity, vigour and relevance of the Australian novel.

Jean François Vernay lives in New Caledonia and will appear at this year’s Sydney Writer’s Festival.

Mike Shuttleworth, Readings Blog, 6 May 2016.

Lire la suite

Book Talk and Signing with three French authors of the SYDNEY WRITERS FESTIVAL

La république des lettres —
Book Talk and Signing with three French authors of the SYDNEY WRITERS FESTIVAL

On Friday 20 May, join us for a book talk and signing with three renowned French authors all participating in the Sydney Writers Festival: Marie Darrieussecq, Nicolas Fargues and Jean-François Vernay.

Discussion moderated by Eric Soulier, Cultural and Scientific Counsellor of the French Embassy in Australia.


About the Festival

Sydney Writers' Festival is Australia's finest literary celebration featuring 400 Australian and international writers. The next edition takes place this month from Monday 16 May to Sunday 22 May.

Photo (From left to right): Emmanuelle Denavit-Feller, Jean-François Vernay, Eric Soulier, Marie Darieussecq, Nicolas Fargues et Jean-Baptiste Milcamps.

Lire la suite

AUSTRALIA TOUR / Tournée australienne 2016

La république des lettres —
AUSTRALIA TOUR / Tournée australienne 2016

Dates clefs :

19 mai : Curiosity Lecture / Conférence 11 h00 Festival des écrivains de Sydney/ Sydney Writers Festival 11:00 AM - 11:40 AM, Pier 2/3 Curiosity Stage, Hickson Road, Walsh Bay / Free, no bookings

20 mai : Signing session / séance de dédicaces 12 h30 Alliance française de Sydney/ Sydney AF 12:30 AM/ Free event with 3 other French high profile writers : Nicolas Fargues, Marie Darrieussecq, Jean-Christophe Rufin

23 mai : University of Adelaide lecture / conférence à l'Université d'Adélaïde 15 h00-17h00 : public étudiant 3:00 PM-5 PM/ Audience: students. Co-speaker: Nicolas Fargues.

University of Adelaide public lecture with Q & As / conférence publique à l'Université d'Adélaïde suivie d'un débat. Napier 209 Lecture Theatre 18 h10-20h10 : Tout public 6:10 PM-8:10 PM/ Audience: All welcome. Co-speaker: Nicolas Fargues.

J'aimerais exprimer toute ma reconnaissance envers l'Ambassade de France en Australie, notamment à Monsieur Eric Soulier, ainsi qu'envers le Consulat de France à Sydney, tout particulièrement à son attachée culturelle Emmanuelle Denavit-Feller, pour me faire l'honneur de cette invitation à partager mes recherches et ma passion pour les lettres.

En Australie, j'en profiterai pour lancer mon nouveau livre, A Brief Take on the Australian Novel (Adelaide : Wakefield Press, 2016), une édition revue et augmentée de Panorama du roman australien des origines à nos jours (Paris, Hermann, 2009) parue en avril 2016.

Mon deuxième livre documentaire écrit en français (qui est en fait le troisième livre documentaire, car le premier fut écrit en anglais et publié à New York), Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris: Complicités, 2013) également traduit (cette fois-ci par Carolyne Lee de l'Université de Melbourne), paraîtra à New York chez Palgrave Macmillan en juillet 2016.

Ce qui fait ma spécificité, je pense, c'est d'être le seul auteur néo-calédonien qui publie régulièrement en anglais comme en français. Mes livres ont tous paru à compte d'éditeur, que ce soit à Paris, New York, Adélaïde ou Montmoreau.

Dans l'espoir de vous voir à ces conférences, je vous souhaite de très agréables lectures.

Jean-François Vernay

Lire la suite

Conférence Maison du livre/ 12 mai 2016 : “Ce que peut la littérature : culture littéraire et émotions ”

La république des lettres —
Conférence Maison du livre/ 12 mai 2016 :   “Ce que peut la littérature : culture littéraire et émotions ”

Chers internautes,

J'ai plaisir à vous informer de ma première conférence de l'année, qui sera donnée à la Maison du Livre jeudi 12 mai à 18h. Voir PJ . Cette conférence inaugure tout un cycle de conférences qui auront lieu à Sydney et Adélaïde les semaines suivantes, à la bibliothèque Bernheim le 27 mai à 18 h00, au Centre Culturel Tjibaou en novembre et à Sydney puis Melbourne en fin d'année. Elles auront lieu dans le cadre de multiples invitations, dont la première hors territoire est le Festival des écrivains de Sydney (Seul auteur néo-calédonien invité en compagnie de Nicolas Fargues, Jean-Christophe Rufin et Marie Darieussecq : http://leforum.com.au/contents/en-us/d514_Authors_visiting_Australia.html ) Lien web pour ma conférence à Sydney : http://www.swf.org.au/program/swf2016/jean-françois-vernay-a-french-view-on-australian-novels-CUR26 En Australie, j'en profiterai pour lancer mon nouveau livre, A Brief Take on the Australian Novel (Adelaide : Wakefield Press, 2016), une édition revue et augmentée de Panorama du roman australien des origines à nos jours (Paris, Hermann, 2009) : http://www.editions-hermann.fr/3697-panorama-du-roman-australien.html Mon deuxième livre documentaire écrit en français (qui est en fait le troisième livre documentaire, car le premier fut écrit en anglais et publié à New York), Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Paris: Complicités, 2013) également traduit (cette fois-ci par Carolyne Lee de l'Université de Melbourne), paraîtra à New York chez Palgrave Macmillan en juillet 2016 : https://www.palgrave.com/fr/book/9783319394527#aboutAuthors Ce qui fait ma spécificité, je pense, c'est d'être le seul auteur néo-calédonien qui publie régulièrement en anglais comme en français. Mes livres ont tous paru à compte d'éditeur, que ce soit à Paris, New York, Adélaïde ou Montmoreau.

N'hésitez pas à me joindre si vous le souhaitez. Dans l'espoir de vous voir à cette conférence, je vous dis à très bientôt .

Jean-François Vernay

RENCONTRE « LES VERTUS DES LIVRES » Jeudi 12 mai 2016, de 18 h à 19 h,

à la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie.

Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles. RSVP au 28 45 10 ou accueil@maisondulivre.nc

Le thème “Ce que peut la littérature : culture littéraire et émotions ”

À l’heure où l’on s’interroge sur les vertus des livres au travers de concepts thérapeutiques comme la bibilothérapie, il est salutaire d’examiner “Ce que peut la littérature”, que l’on entendra comme un hommage appuyé au livre d’Alain Finkielkraut.

Toute lecture d’agrément trouve son origine dans un choix de cœur qui témoigne de cette rencontre amoureuse avec le livre dont nous ne faisons plus cas.

Jean-François Vernay souhaite revenir sur ces élans du cœur, ces professionnels de la séduction et,
de manière plus large, sur la culture littéraire qui pourrait bien accroître l’intelligence empathique
des lecteurs.

L’Intervenant

Jean-François Vernay est essayiste, écrivain de fiction et chercheur
en littérature. Il a signé plusieurs ouvrages dont Panorama du roman australien des origines à nos jours (Hermann, Paris, 2009), désormais disponible dans une édition revue et augmentée sous le titre de A Brief Take on the Australian Novel (Wakefield Press, Adelaide, 2016). Son dernier livre documentaire Plaidoyer pour un renouveau de l’émotion en littérature (Complicités, Paris, 2013) paraîtra également en 2016,
à New York chez Palgrave Macmillan.

Jean-François Vernay est aussi l’auteur de l’ouvrage Un doux petit rêveur (Les 2 encres, Montmoreau, 2013), un récit qui s’inscrit dans la littérature de l’empathie. Dédicace à la fin de la rencontre, avant son départ pour le festival des écrivains de Sydney qui inaugurera une tournée australienne 2016.

Plan de conférence

É-lecteurs : les élans du cœur?

Écrivains : des professionnels de la séduction.

Enseignants : accroître l’intelligence empathique par la culture littéraire.

Lire la suite

CONCOURS THESE-PAC 2016

La république des lettres —
CONCOURS THESE-PAC 2016

Bonjour à tous ,

La 28e édition du concours Thèse-Pac est ouverte !

THESE-PAC EXCELLENCE AWARD 2016: Feel free to sumbit your theses!

LE REGLEMENT DU CONCOURS

THESE-PAC

Article 1er.- L’association THESE-PAC décerne annuellement deux prix de 100 000 XPF, soit environ 833 euros, pour récompenser :

  1. le meilleur travail universitaire sur la Nouvelle-Calédonie (division VI, Kiwani’s Club de Nouvelle-Calédonie) ;
  2. le meilleur travail universitaire sur le Pacifique Sud (Lions club doyen de Nouméa).

Dans la mesure du possible, THESE-PAC assure la publication des deux premiers prix.

Article 2.- La ville de Nouméa finance les 2e et 3e prix respectivement de 30 000 XPF et 20 000 XPF.

Article 3.- L’association AIRAIN finance le meilleur travail sur la « santé mentale » par un prix de 20 000 XPF.

Article 4.- L’institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie décerne un prix « santé social » de 25 000 XPF qui récompense le meilleur mémoire ou thèse en médecine, en spécialité, en pharmacie ou en médecine vétérinaire soutenu.

Article 5.- Deux prix « Gaston Bourret » d’un total de 50 000 XPF sont consacrés aux meilleurs mémoires pour l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier.

Article 6.- Un prix « Koniambo Nickel SAS » de 30 000 XPF récompense le meilleur travail sur l’environnement.

Article 7.- Un prix « Alliance Champlain » de 20 000 XPF récompense le meilleur travail sur la francophonie.

Article 8.- Par travail universitaire, il faut entendre tout rapport, dossier, mémoire, thèse sanctionné par un diplôme de l’enseignement supérieur.

Article 9.- Le Pacifique Sud comprend la zone desservie par la Communauté du Pacifique (ex CPS) soit 22 territoires : les Iles Cook, les Etats fédérés de Micronésie, Fidji, Guam, Kiribati, les Mariannes du Nord, les Marshall, Nauru, Niue, la Nouvelle-Calédonie, Palau, la Papouasie Nouvelle-Guinée, Pitcairn, la Polynésie française, les Salomon, les Samoa Américaines, les Samoa, Tokelau, Tuvalu, Vanuatu et Wallis et Futuna, (plus l’île de Pâques, les îles Hawaii, la Nouvelle-Zélande et l’Australie).

Article 10.- Aucune participation financière n’est demandée aux chercheurs mais les exemplaires des travaux universitaires envoyés à THESE-PAC resteront sa propriété. Le but de cette association étant la diffusion de l’information universitaire, il sera réalisé une microfiche en collaboration avec les services territoriaux compétents. Un exemplaire est versé au fonds Thèse Pac géré par le service des archives de la Nouvelle-Calédonie

Article 11.- L’association THESE-PAC se réserve le droit de reproduire tout ou partie des travaux universitaires déposés pour don ou échange avec des étudiants chercheurs, des centres de documentation ou des organismes de recherche.

Article 12.- Le jury est souverain. Aucune réclamation ne sera retenue, le fait de participer vaut acceptation du présent règlement. La composition et les modalités de fonctionnement du jury sont déterminées par un règlement intérieur. Les prix non retirés dans les six mois deviennent la propriété de Thèse Pac.

Article 13.- Les travaux peuvent être rédigés depuis plusieurs années mais ils ne pourront concourir qu’une seule fois. Ils devront être envoyés avant le 31 juillet de l’année en cours à l’adresse suivante :

THESE-PAC BP 11 924, 98 802 NOUMEA CEDEX – NOUVELLE-CALEDONIE- TEL : 24.36.31 président

REMISE DES TRAVAUX/ SUBMISSION OF THESES :

Potential participants wishing to take part in the 2016 Excellence Award competition can already get in touch withPhilippe Palombo, General Manager of the Albert Bousquet Psychiatric Hospital (Nouville, New-Caledonia), for further particulars.

Email: P.PALOMBO@chs.nc

The Australalsia-South Pacific Prize will be of interest particularly to Australianists, may they be French or English-speaking.

Les candidats putatifs souhaitant remettre leurs travaux pour 2012 peuvent d’ores et déjà prendre contact avec Philippe Palombo (bureau 24.36.31/ P.PALOMBO@chs.nc), Directeur Général du centre hospitalier Albert Bousquet(Nouville) afin de se renseigner sur les modalités du concours. Le Prix Australalsie-Pacifique Sud s’adresse notamment aux australianistes, qu’ils soient francophones ou anglophones.

Toute information complémentaire peut être demandée à M. Alain Funel, téléphone : 79 55 83.

Lire la suite